Blog à bouquins

*** Au fil des lectures...***

20 juin 2010

31urPMS7umL__SL160_AA115_ Fl ight, Sherman Alexie

   Seattle, 2007. Spots, le narrateur, est un jeune délinquant, orphelin depuis l'âge de six ans. Mi-indien, mi-Irlandais, il se revendique comme un ciel vide, une éclipse solaire. De sa mère, il a hérité ses yeux verts, de son père, une acné sévère. A quinze ans, il a déjà vécu dans vingt familles d'accueil, fréquenté vingt-deux écoles, et tout ce qu'il possède tient dans un sac en plastique. Un jour de haine intense, il braque une banque et récolte une balle dans la tête qui le propulse au coeur d'un étrange voyage dans le temps, à travers les périodes les plus troubles de l'histoire américaine, vers une possible rédemption...

   Un roman sous forme de conte de fées noir et amer. Ecrit à la première personne, nous suivons Spot, jeune métis de quinze ans, dans sa violente rebellion contre le monde. Orphelin, il n'a jamais pu retrouver l'amour et le soutien nécessaire pour se construire autrement que dans la peur et l'absence d'émotion. Un des psy qui l'a en charge lui a même dit qu'il ne pouvait réagir que par la violence, il était programmé pour ça. Peut-on échapper à son destin ? Peut-on surtout avoir la force de contrer ce destin déjà tout tracé dans l'imagination des autres ? C'est si facile de se conformer à ce qu'on attend d'un jeune métis violent : tiraillement entre deux identités, colère, manque de sociabilité et incivilité...  La balle dans la tête au cours d'un braquage suicide va stopper net ce destin attendu. Spot va plonger dans le temps, revenir dans le corps et l'esprit de personnages clés, à des moments charnières de leur existence, lorsqu'un choix clair mais difficile peut faire basculer ces vies. Tour à tour flic ripoux, jeune indien à Little Bighorn, vieux chasseur d'Indien à l'US Cavalry, pilote d'avion au lendemain du 11 septembre et enfin, dans la peau de son père, Spot va faire lui aussi son choix.
  C'est un très beau roman, fort et prenant. Il reste à l'esprit, car l'empathie avec le héros est immédiate malgré son caractère violent - qu'on devine tel un bouclier devant la violence de la vie même. Malgré cela, l'auteur distille un peu d'humour et d'ironie dans un style que certains ont comparé à Salinger. Pour ma part, j'ai trouvé ce livre-ci plus percutant que L'attrape-coeur, même si la fin est un peu facile.

Les premières lignes:
   Appelez moi Spots.
   Tout le monde m'appelle Spots.
   Naturellement, ce n'est pas mon vrai nom. Mon vrai nom n'a pas d'importance.
   Ce matin, je me suis réveillé dans une chambre inconnue. Il m'arrive souvent de me réveiller dans des chambres inconnues. C'est mon lot. Le réveil a sonné. Je sais que ce n'est pas moi qui l'ai mis. Je le règle toujours pour qu'il me réveille en musique. Des trucs comme les White Stripes, PJ Harvey, les Yeah Yeah Yeahs ou Kanye West. Des trucs qui secouent le cerveau, qui enflamment les tripes, qui en même temps excitent et révoltent.

Ma note: 8,5 / 10

Posté par Aileean à 16:00 - Romans - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Fl ight, Sherman Alexie Seattle, 2007. Spots, le

    cela fait plusieurs fois que je vois des billets très enthousiastes, sur trois romans différents de cet auteur... tu renforces donc mon envie d'en savoir plus!

    Posté par Choupynette, 21 juin 2010 à 11:02 | | Répondre
  • @Choupynette: n'hésite pas! J'ai lu aussi Indian Killer et La vie aux trousses (critiques a venir...) et je n'ai pas été déçue. Beaucoup de réalisme, du roman noir mais très bon.

    Posté par Aileean, 21 juin 2010 à 12:02 | | Répondre
Nouveau commentaire